Les formations en alternance, qu’est-ce que j’y gagne ?

Alternance

Longtemps assimilée à la formation professionnelle dans les métiers manuels, l’alternance est de plus en plus plébiscitée par l’Etat et les professionnels. Mais qu’est-ce qui entoure tout ce terme « alternance » ? Conditions ? Rémunération ? Aides ? On vous dit tout.

 

Qu’est-ce que l’on entend par « alternance » ?

 

Le terme « alternance » n’est qu’un usage puisqu’il existe deux types de contrat en alternance :

  • Le contrat de professionnalisation :
    • Son objectif est de permettre aux salariés d’acquérir une qualification professionnelle et de favoriser leur insertion ou réinsertion professionnelle ;
    • Il s’adresse à tous les jeunes de 16 à 25 ans révolus, et aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans ou plus ;
    • Sa durée est de 6 à 24 mois ;
    • La rémunération correspond à un % du SMIC brut (de 55% à 80%) selon l’âge et le niveau de formation.
  • Le contrat d’apprentissage :
    • Son objectif est d’acquérir une qualification professionnelle aboutissant à un diplôme de l’enseignement professionnel ou technologique ;
    • Il s’adresse à tous les jeunes de 16 à 25 ans révolus uniquement (sauf dérogation) ;
    • Il dure entre 1 et 3 ans, et peut même être conclu à durée indéterminée dans le privé ;
    • La rémunération correspond aussi à un % du SMIC brut (de 25% à 78%) selon l’âge et le niveau de formation également.

 

Quels en sont les avantages ?

 

Pour le contrat de professionnalisation, l’employeur est exonéré des cotisations patronales de sécurité sociale. Par ailleurs, si vous embaucher un demandeur d’emploi de 26 ans ou plus, Pôle emploi attribue une aide de 2000€.

Pour le contrat d’apprentissage, l’exonération des cotisations patronales est quasi-totale. De plus, un crédit d’impôt est accordé pour un apprenti préparant un diplôme d’un niveau inférieur ou égal à bac+2. Par ailleurs, si vous êtes une entreprise de moins de 11 salariés et que vous recrutez un apprenti mineur à la date de début de contrat, vous bénéficiez d’une aide de 4 400€ pendant la première année du contrat. Toujours pour le même type d’entreprise, vous pouvez percevoir une aide de 1000€ annuelle.

Divers dispositifs existent aussi pour toute embauche d’un travailleur handicapé en alternance. Dans tous les cas, il existe divers dispositifs particuliers.

Outre ces avantages financiers, prendre un alternant au sein de sa société est certes un investissement, mais cela permet de former une personne à ses méthodes. De plus, il pourra potentiellement rester dans l’entreprise en fin de formation. Cela offre également de l’expérience à l’apprenti, qui pourra mieux se vendre sur le marché du travail. Pour l’entreprise, cela permet aussi de recruter des personnes plus qualifiées. C’est donc une initiative que toutes les entreprises doivent prendre, si ce n’est pas déjà le cas.

 

Vous avez des questions, des interrogations ? Vous hésitez à embaucher un apprenti ? N’hésitez pas à nous contacter pour avoir plus d’informations !